Archives de Tag: git

QtCreator 2.3 beta – les nouveautés


Flattr this

Salux !

QtCreator 2.3 beta vient d’être publié, nous allons donc jeter un œil à ce qui nous attend :

  • Le formatage de code dispose de plus d’options, on a quasiment les mêmes possibilités qu’un EDI « classique » (Eclipse pour ne citer que lui). Autre ajout majeur, la possibilité de définir des paramètres différents pour un projet, pour ceux qui travaillent avec différentes équipes ayant chacune leurs habitudes (captures ici et ici).
  • Possibilité de déploiement sur tout « Linux distant ». Je ne suis pas très familier avec le déploiement, j’imagine que ça concerne les possesseurs de smartphone un peu bizarre.
  • Possibilité d’utiliser le compilateur clang (les BSDiens vont être ravis).
  • Auto-complément dans un thread séparé pour éviter les freezes (ah tiens je connais ça moi… sur un autre projet…)Capture d'écran
  • Monitoring QML via la nouvelle option dans la barre latérale « Analyze »
  • Meilleure recherche et parcours des tutoriels/exemples.
  • Déploiement par Wifi pour Symbian (CODA)
  • Ajout divers pour QML
Pour les impatients qui voudraient tester le bestiau, je ne saurais vous conseiller de compiler depuis le dépôt git afin d’avoir les modifs au fur et à mesure de leur arrivée.
Le Manchot Enragé
Tagué , , , , , , , ,

Changement de licence pour DbMaster


Flattr this

Salux !

Gros sujet de réflexion actuel, sur lequel je n’ai malheureusement que peu de temps à consacrer, la licence de DbMaster. Je l’avais mise « par défaut » en GPLv3, mais je regrette aujourd’hui ce choix, trop restrictif.

Poursuite & financement du projet

Le projet a tapé dans l’œil de ma boss, qui voudrait bien commercialiser un produit dérivé avec des options supplémentaires. C’est -en partie- dans cette optique que le système de plugin a été développé.

Or, la licence GPL interdit les travaux dérivés/le link avec du code propriétaire, ce qui rend de facto cette version payante impossible, à moins de demander aux contributeurs de céder leur propriété sur les patchs, ce qui me gêne sur le principe.

Le choix de la licence Apache

J’ai un immense respect pour la Fondation Apache ainsi que son travail effectué. Leur licence est simple et clair et permettra les travaux dérivés tout en conservant la parenté du travail de chacun.

Les dérives sont possibles, certes, que des stagiaires ou des DSI peu scrupuleux reprennent le code et pavanent devant leur boss en toute légalité. Pour être honnête, ça ne m’empêchera pas de dormir.

Je préfère me dire qu’en simplifiant les termes de la licence, des entreprises seront plus enclines pour participer (humainement, financièrement…) afin d’améliorer l’outil en vue de l’utiliser ou de le revendre sous une autre forme. Tant que ça fait avancer le schmilblick…

En deux mots

Le changement n’a pas été fait, ce n’est qu’une question de temps, encore et toujours. J’ai lancé un appel aux contributions sur Twitter, en espérant recevoir un peu d’aide et me dégager du temps pour m’occuper de tous les trucs satellites qui ne sont pas du code mais restent indispensables (doc, site, etc.)

Le Manchot Enragé

Tagué , , , , , , , , ,

À l’attention des contributeurs Qt : testez vos patchs avec Qt Autotester


Flattr this

Salux !

Vous le savez certainement, l’un des pires ennemis du développeur est la régression : un patch ou un ajout qui, en réalité, cause plus de problèmes qu’il n’en résout.

Qt n’échappe pas à la règle, d’autant plus que dans le cadre d’un développement ouvert, les tests effectués sur les contributions sont inconnus. Les labs Qt ont donc mis à disposition des contributeurs un outil pour faciliter les tests de non régression.

Le principe est simple : Qt intègre déjà une batterie de tests unitaires afin de valider une branche en attente avant sa fusion avec la branche principale. Afin de gagner du temps, chaque contributeur pourra dorénavant bénéficier d’une interface graphique (disponible ici) pour effectuer ces vérifications.

Sélectionnez une batterie de tests prédéfinis, spécifiez quelle version est concernée, puis attendez les résultats. Exemple donné dans le billet, pour un patch sur QGraphicsView, 19 tests commencent par « qgraphics ».

L’interface a été revue avec QtQuick pour être plus esthétique.

 

Capture de Qt auto-test

Capture de Qt auto-test (2)

Informations à retenir

  • Il est possible de travailler avec plusieurs versions/branches de Qt.
  • L’outil est multiplateforme.
  • Possesseurs de Windows, vous pouvez effectuer les tests sur un Symbian à distance.

Source :

Le Manchot Enragé

Tagué , , , , , ,

Qt : modularisation du framework


Flattr this

Salux !

Un billet plus qu’intéressant est apparu dans les Qt Labs blogs de nos trolls favoris. Il s’agit, ni plus ni moins, d’éclater le framework en une multitude de sous-projets.

Si, comme moi, vous suivez l’évolution de Qt depuis quelques temps, vous avez pu vous apercevoir du fait que des nouvelles technologies viennent le compléter version après version. Jusqu’ici, ces technologies étaient disponibles sous forme de module : le développeur pouvant choisir de n’inclure que ce dont il a besoin dans son application.

Nokia a décidé de pousser le concept un peu plus loin avec le projet « Qt Modularization » : éclater le dépôt, donner plus d’indépendance aux mainteneurs respectifs et avoir des feuilles de route séparées. Ce n’est pas sans rappeler QtWebkit, qui a suivi cette voie depuis quelques mois déjà. Peut-être était-ce pour Nokia une façon de tester « grandeur nature » cette séparation.

Quoi qu’il en soit, rien de planifié de manière précise pour l’instant. Deux schémas sont fournis, mettant en opposition l’architecture actuelle et celle à laquelle on pourrait s’attendre.

Architecture Qt 4.7

 

Architecture possible - Qt 4.8 ?

De mon point de vue, modeste contributeur aux plugins SQL, cela signifierait un travail plus facile car je suis obligé de cloner l’intégralité du dépôt alors que moins d’1% me concerne. Je suis assez impatient de pouvoir tester un tel bijou.

Si le concept pouvait être poussé jusqu’à fournir des versions packagées de manière beaucoup plus atomique, alors là, je serais un geek heureux 🙂

Le Manchot Enragé, qui attend toujours que son patch soit validé

Tagué , , , , , , , ,

KDevelop 4.1 : Git et autres joyeusetés


Flattr this

Salux !

Depuis un an déjà, KDevelop 4.0 est disponible. L’IDE des dragons, entièrement de plasma vêtu, publie une nouvelle version, amenant plusieurs ajouts que nous allons détailler ici :

Capture de KDevelop avec git

Git

Je forke, tu forkes, il forke, nous forkons (quasiment) tous depuis quelque temps avec l’outil de chez Linus. L’équipe KDevelop avait déjà migré son hébergement sur ce DVCS, il semblait naturel de fournir une intégration git à KDevelop. C’est donc chose faite, vous aurez le droit de visualiser de merveilleux hash !

Développement « social »

Nouveauté appréciable, en marge de la gestion du code source par un VCS (ou DVCS puisqu’on en parlait), la possibilité d’envoyer directement un patch par email, pastebin (j’aurais tendance à dire corbeille mais en français on comprend pas trop :P) & ReviewBoard (que je ne connais pas, faut que je regarde tiens).

Scripts externes

Déjà vu. Oui, c’est l’impression que l’on a, quand on connait Kate. Ça fait grosso modo la même chose, mais en mieux : possibilité d’interagir avec le code source de manière directe.

Récupérer un projet

KDevelop permet de récupérer un projet et de développer directement. Petit ajout qui se fait désirer quand il est absent.

Éditeur hexadécimal

Par le biais d’un plugin, KDevelop intègre Okteta pour l’édition de contenu binaire.

Support de PHP 5.3

No comment, les développeurs PHP seront contents d’apprendre que la syntaxe PHP 5.3 est pleinement supportée.

Mis à part ça

Plus de 150 bogues ont été résolus depuis la 4.0. Peut mieux faire.

J’essaierai bientôt, si ça peut fournir une alternative au lourdingue Eclipse pour du C++…

Références

Le Manchot Enragé

Tagué , , , , , , , , ,