À l’attention des contributeurs Qt : testez vos patchs avec Qt Autotester


Flattr this

Salux !

Vous le savez certainement, l’un des pires ennemis du développeur est la régression : un patch ou un ajout qui, en réalité, cause plus de problèmes qu’il n’en résout.

Qt n’échappe pas à la règle, d’autant plus que dans le cadre d’un développement ouvert, les tests effectués sur les contributions sont inconnus. Les labs Qt ont donc mis à disposition des contributeurs un outil pour faciliter les tests de non régression.

Le principe est simple : Qt intègre déjà une batterie de tests unitaires afin de valider une branche en attente avant sa fusion avec la branche principale. Afin de gagner du temps, chaque contributeur pourra dorénavant bénéficier d’une interface graphique (disponible ici) pour effectuer ces vérifications.

Sélectionnez une batterie de tests prédéfinis, spécifiez quelle version est concernée, puis attendez les résultats. Exemple donné dans le billet, pour un patch sur QGraphicsView, 19 tests commencent par « qgraphics ».

L’interface a été revue avec QtQuick pour être plus esthétique.

 

Capture de Qt auto-test

Capture de Qt auto-test (2)

Informations à retenir

  • Il est possible de travailler avec plusieurs versions/branches de Qt.
  • L’outil est multiplateforme.
  • Possesseurs de Windows, vous pouvez effectuer les tests sur un Symbian à distance.

Source :

Le Manchot Enragé

Tagué , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :