Archives Mensuelles: octobre 2010

À l’attention des contributeurs Qt : testez vos patchs avec Qt Autotester


Flattr this

Salux !

Vous le savez certainement, l’un des pires ennemis du développeur est la régression : un patch ou un ajout qui, en réalité, cause plus de problèmes qu’il n’en résout.

Qt n’échappe pas à la règle, d’autant plus que dans le cadre d’un développement ouvert, les tests effectués sur les contributions sont inconnus. Les labs Qt ont donc mis à disposition des contributeurs un outil pour faciliter les tests de non régression.

Le principe est simple : Qt intègre déjà une batterie de tests unitaires afin de valider une branche en attente avant sa fusion avec la branche principale. Afin de gagner du temps, chaque contributeur pourra dorénavant bénéficier d’une interface graphique (disponible ici) pour effectuer ces vérifications.

Sélectionnez une batterie de tests prédéfinis, spécifiez quelle version est concernée, puis attendez les résultats. Exemple donné dans le billet, pour un patch sur QGraphicsView, 19 tests commencent par « qgraphics ».

L’interface a été revue avec QtQuick pour être plus esthétique.

 

Capture de Qt auto-test

Capture de Qt auto-test (2)

Informations à retenir

  • Il est possible de travailler avec plusieurs versions/branches de Qt.
  • L’outil est multiplateforme.
  • Possesseurs de Windows, vous pouvez effectuer les tests sur un Symbian à distance.

Source :

Le Manchot Enragé

Publicités
Tagué , , , , , ,

Qt : modularisation du framework


Flattr this

Salux !

Un billet plus qu’intéressant est apparu dans les Qt Labs blogs de nos trolls favoris. Il s’agit, ni plus ni moins, d’éclater le framework en une multitude de sous-projets.

Si, comme moi, vous suivez l’évolution de Qt depuis quelques temps, vous avez pu vous apercevoir du fait que des nouvelles technologies viennent le compléter version après version. Jusqu’ici, ces technologies étaient disponibles sous forme de module : le développeur pouvant choisir de n’inclure que ce dont il a besoin dans son application.

Nokia a décidé de pousser le concept un peu plus loin avec le projet « Qt Modularization » : éclater le dépôt, donner plus d’indépendance aux mainteneurs respectifs et avoir des feuilles de route séparées. Ce n’est pas sans rappeler QtWebkit, qui a suivi cette voie depuis quelques mois déjà. Peut-être était-ce pour Nokia une façon de tester « grandeur nature » cette séparation.

Quoi qu’il en soit, rien de planifié de manière précise pour l’instant. Deux schémas sont fournis, mettant en opposition l’architecture actuelle et celle à laquelle on pourrait s’attendre.

Architecture Qt 4.7

 

Architecture possible - Qt 4.8 ?

De mon point de vue, modeste contributeur aux plugins SQL, cela signifierait un travail plus facile car je suis obligé de cloner l’intégralité du dépôt alors que moins d’1% me concerne. Je suis assez impatient de pouvoir tester un tel bijou.

Si le concept pouvait être poussé jusqu’à fournir des versions packagées de manière beaucoup plus atomique, alors là, je serais un geek heureux 🙂

Le Manchot Enragé, qui attend toujours que son patch soit validé

Tagué , , , , , , , ,

KDevelop 4.1 : Git et autres joyeusetés


Flattr this

Salux !

Depuis un an déjà, KDevelop 4.0 est disponible. L’IDE des dragons, entièrement de plasma vêtu, publie une nouvelle version, amenant plusieurs ajouts que nous allons détailler ici :

Capture de KDevelop avec git

Git

Je forke, tu forkes, il forke, nous forkons (quasiment) tous depuis quelque temps avec l’outil de chez Linus. L’équipe KDevelop avait déjà migré son hébergement sur ce DVCS, il semblait naturel de fournir une intégration git à KDevelop. C’est donc chose faite, vous aurez le droit de visualiser de merveilleux hash !

Développement « social »

Nouveauté appréciable, en marge de la gestion du code source par un VCS (ou DVCS puisqu’on en parlait), la possibilité d’envoyer directement un patch par email, pastebin (j’aurais tendance à dire corbeille mais en français on comprend pas trop :P) & ReviewBoard (que je ne connais pas, faut que je regarde tiens).

Scripts externes

Déjà vu. Oui, c’est l’impression que l’on a, quand on connait Kate. Ça fait grosso modo la même chose, mais en mieux : possibilité d’interagir avec le code source de manière directe.

Récupérer un projet

KDevelop permet de récupérer un projet et de développer directement. Petit ajout qui se fait désirer quand il est absent.

Éditeur hexadécimal

Par le biais d’un plugin, KDevelop intègre Okteta pour l’édition de contenu binaire.

Support de PHP 5.3

No comment, les développeurs PHP seront contents d’apprendre que la syntaxe PHP 5.3 est pleinement supportée.

Mis à part ça

Plus de 150 bogues ont été résolus depuis la 4.0. Peut mieux faire.

J’essaierai bientôt, si ça peut fournir une alternative au lourdingue Eclipse pour du C++…

Références

Le Manchot Enragé

Tagué , , , , , , , , ,

DbMaster v0.7 beta

Salux ! Flattr this

Après cinq longs mois de développement, la version 0.7 arrive au stade de beta ! Toutes les fonctionnalités ont été implémentées, mais certains bogues persistent (liste). J’ai fait tout ce qui était prévu, et plus encore !

Pour les impatients : Télécharger la beta.

Hébergement sur dvp.com & github.com

Je quitte petit à petit sourceforge.net. Le code source est hébergé par GitHub et la plateforme de développement (Redmine) est fournie par developpez.com. Les informations dans les pages Contribuer/Installer ne sont par conséquent plus à jour, elles le seront pour la refonte du site.

À retenir

  • Pool de connexions dans un thread séparé
  • Impression des requêtes
  • Outil de recherche
  • Export HTML
  • Tooltip « Le saviez-vous ? »
  • Amélioration de l’intégration visuelle à Linux
  • Ordonnanceur de requête

Vous avez dit « beta » ?

DbMaster 0.7 n’est pas encore fini : il reste de nombreux bogues à trouver/corriger. Je vous invite donc à l’essayer et à raporter les bogues à vue : http://projets.developpez.com/projects/dbmaster/issues.

À venir

Dans les prochains jours je fournirai les paquets binaires pour Ubuntu Linux et Windows 7. Dès la RC le choix sera, bien entendu, plus étoffé.

17 nov, Release Candidate (RC) : on prépare la version finale et on créé la branche 0.7.

1er déc, version finale : DbMaster 0.7 sera prêt, propre et disponible à tous sur Linux ET Windows.

Poursuite du projet

Le calendrier de la v0.8 sera présenté en même temps que la v0.7 RC (le 17/11). Désormais, l’intervalle entre deux versions est fixé à six mois, afin de faciliter le travail des testeurs/intégrateurs.

Le Manchot Enragé

Tagué , , , , ,

Tutoriel : changer le nom de machine d’un poste Windows ayant WebSphere


Flattr this

Salux !

J’ai été confronté ce matin à un (léger) problème sur mon poste de dev (W7, WebSphere 6.1). Anéfé, après le changement du nom de la machine, WebSphere refusait de se lancer. J’ai finalement trouvé la solution, que voici :

Note : pour l’exemple, j’ai pris les noms suivants :

Nom de l’ordinateur manu-PC (ancien nom), manu-newPC (nouveau nom)
Profil AppSrv01
Nœud (Node) manu-PCNode01
Cellule (Cell) manu-PCNode01Cell
  1. Vérifiez que le serveur est bien inactif
  2. Ouvrez votre éditeur de texte favori en mode super-utilisateur (clic-droit – exécuter en tant qu’administrateur)
  3. Ouvrez le fichier C:\Program Files\IBM\SDP70\runtimes\base_v61\profiles\AppSrv01\config\cells\manu-PCNode01Cell\nodes\manu-PCNode01\serverindex.xml
  4. Remplacez toutes les occurrences de l’ancien nom (ici manu-PC) par le nouveau
  5. Redémarrez le serveur

Il se peut qu’un redémarrage de Windows soit nécessaire pour appliquer correctement la nouvelle propriété.

PS : pour ceux qui se poseraient la question, non je n’ai pas migré sous W7, c’est pour le travail. Et oui, j’utilise des logiciels propriétaires sans avoir de cas de conscience. Tralalère.

Le Manchot Enragé

Tagué , , , ,